Word interdit de vente aux États-Unis !

Dommage pour la firme américaine Microsoft, un tribunal du Texas vient de donner son verdict sur l'affaire de violation de brevet entre Microsoft et une société canadienne dénommée i4i.

Le tribunal du Texas donne à Micosoft 60 jours pour cesser de vendre son logiciel de traitement de texte baptisé "Word" dans tous les États-Unis. Lors d'un verdict précedent, Microsoft avait été obligé de payer 290 millions de dollars de dommages et intérêts à la société i4i.

Bien sûr, la société de Bill Gates a fait appel.

Affaire à suivre...

Publié le 13-08-2009 à 07:34 par Benoit.L
Imprimer Imprimer RSS RSS
« Actualité précédente
Caffeine : le futur moteur de recherche by Google
RSS des commentairesPas de réactions, soyez le premier à réagir !
Laisser un commentaire

Seuls les membres identifiés peuvent commenter les actualités.

L'inscription est gratuite. Pour devenir membre, commencez par vous inscrire (si vous avez pas encore de compte), puis connectez vous via cette page si nécessaire.